Artege

  • VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015, une date gravée à tout jamais dans le coeur de Sylvie et Erick Pétard. Celle d'un avant et d'un après. Avant, une famille heureuse, des parents qui ont patiemment construit, par une vie de labeur et de service, un bonheur qui les comble : deux filles qui rayonnent, un métier qui les passionne. Après, le néant, Marion et Anna fauchées par les balles des terroristes dans la nuit d'horreur des attentats de Paris, Sylvie et Erick condamnés à la peine perpétuelle du chagrin et de l'injustice. Ils racontent ces heures terribles du vendredi noir et des jours d'après. Et pourtant, du creux de leur blessure a pu sourdre une source de Vie et l'espérance chrétienne de retrouver un jour leurs filles. Ils nous confient le cheminement qui les a conduits de prières en lectures et en rencontres à cette paisible certitude.

  • L'appel du royaume : sur les pas de soeur Emmanuelle, ma vie au service des chiffoniers du Caire Nouv.

    Je ne crois pas que les gens sont merveilleux, je le vois. Je ne crois pas que ce qu'ils font est merveilleux, je le constate. Qui aurait pu penser qu'une ville s'élèverait là où il y avait une affreuse décharge ? Soeur Emmanuelle disait souvent : « Il n'est pas interdit de rêver ». Son rêve éveillé a fait des merveilles. Le rêve a été plus fort que la misère. L'amour plus fort que la mort.
    Pourquoi écrire mes souvenirs ? A quel titre ? Je ne suis pas Oum Kalsoun ni le président Nasser ! Chez vous Churchill et De Gaulle ont écrit leurs mémoires, mais c'étaient des grands hommes. Je ne suis ni Albert Schweizer ni Alexander Flemming, je suis un médecin parmi d'autres. Parmi des milliers de médecins égyptiens qui font quotidiennement leur travail. Ma vie ne vaudrait pas d'être contée si, en rencontrant Soeur Emmanuelle, je n'étais devenu un petit instrument au service des plus pauvres dans la main de Notre Seigneur.
    C'est Lui en effet qui m'a guidé vers elle. C'est la Divine Providence qui m'a fait rencontrer ma grande amie et modèle. Et c'est cette histoire que je vais raconter.

  • Choeur de chair : le coeur de l'Eglise est une femme Nouv.

    Une chambre d'adolescente vide et froide, toute blanche... Cela débute comme un roman mais très vite la réalité gifle dans sa chute : « une effraction de l'innocence » survenue dans la toute petite enfance hante la chair et la mémoire du corps. Là est la genèse d'une quête qui s'ouvrira sur le Mystère de la femme. Par-delà des images contemporaines qui morcellent son corps et l'enferment dans des fonctions, des tabous ou des masques..., par-delà les phantasmes et les contes, ce mystère prend Corps dans les Saintes Écritures. Loin des clichés qui imposent une femme prisonnière de règles obsessionnelles ou d'un patriarcat jaloux de son pouvoir, la femme y révèle au contraire sa liberté irréductible. Le Oui de la Vierge en est l'alpha et l'oméga. Car au regard de Dieu la Femme est l'accomplissement de son oeuvre. Du paradis perdu à la figure de la Vierge Marie, Véronique Lévy déroule cette tunique du Salut et de la Rédemption - tissée par Dieu Seul - et dont la femme est La gardienne : Femmes des déserts, héroïnes des combats, messagères de la Bonne nouvelle, femmes brisées ou en marge... Toutes s'acheminent vers le coeur d'un Mystère triomphal... Véronique Lévy ose l'affirmer à travers une écriture flamboyante au style inspiré et prophétique : si Eve est le couronnement d'Adam, Marie est la vocation de l'Église. Car dans son choeur de pierre et sous la chaire de Pierre bat un coeur de chair : le coeur d'une Femme.

  • Dans les Bibles qui sont à disposition du grand public, il faut souvent choisir :
    - soit une Bible enfantine pour initier les plus jeunes et les accompagner au catéchisme ou leur offrir leur cadeau de communion - soit une Bible adulte. qui court le risque de demeurer sur une étagère malgré les bonnes résolutions de l'acquéreur.
    Or la Bible est lisible par tous. moyennant un guide sûr pour accompagner le lecteur.
    C'est cet accompagnement qu'offre la nouvelle édition de la Bible des familles.
    S'appuyant sur l'expérience de nombreux lecteurs de la Bible, néophytes ou expérimentés, cette Bible comprend :
    - la nouvelle traduction officielle de la Bible, dans la version liturgique de l'Eglise catholique ;
    - Un texte de Marie-Noëlle Thabut établissant le lien entre les différents livres de la Bible.
    L'une des grandes difficultés de la Bible est qu'elle est composée de textes de genres divers, formés au cours des siècles, et dont l'âge d'écriture ne correspond pas à l'époque des événements racontés. Il est donc nécessaire d'avoir une mise en perspective permanente pour ne pas mal interpréter les textes.
    - des dossiers qui comportent les éléments culturels indispensables pour la compréhension des textes : situation historique, frises, vocabulaire, habitudes de vie, généalogies, géographie. Tout ce qu'il faut pour mieux comprendre le sens littéral du texte - des index, des cartes.
    - une cinquantaine d'illustrations inédites par un illustrateur de grand talent : Eric Puybaret, et qui forment une fresque Biblique de l'alliance de Dieu avec les hommes.
    - et un confort de lecture optimisé par une mise en page aérée, lisible et moderne.

  • Xavier, trente-deux ans, journaliste à Paris, ne supporte plus la vie qu'il mène. Usé par son rythme trépidant, lassé des amours éphémères, déçu par la médiocrité des liens, vidé de tout élan et ne sachant plus où trouver de la force pour éclairer sa vie, il décide de passer quelques jours dans un ermitage auprès d'un vieux moine, haut en couleur, à la stature spirituelle et humaine hors du commun.
    Un voyage initiatique aussi dense qu'imprévisible, ponctué de dialogues revigorants, riche de sagesse et de bon sens, plein d'émotion et parfois d'humour où la source du christianisme jaillit comme une leçon de vie.

  • Être prêt, et pour cela vivre pleinement et sans attendre notre vie, telle qu'elle nous est donnée. L'abbé Grosjean nous propose dix repères pour éclairer et accompagner cette aventure rude et magnifique qu'est notre vocation d'homme, de femme, de chrétien ; dix méditations qui, tour à tour, nous donneront lumière, force, consolation et confiance.
    Avec ce livre spirituel concret, simple et incarné, l'abbé Grosjean nous encourage et nous partage les fruits de son ministère, de ses rencontres et de son expérience. Il s'adresse ici à toutes les générations et à tous les états de vie pour nous conforter avec son ton franc et son enthousiasme habituels : oui, nous sommes faits pour la joie, la Joie vraie.

  • Une fois encore, saint François d'Assise inspirele pape François. À la suite du saint et dans la lignede l'enseignement social des papes du XXe siècle, leSaint-Père appelle à un grand mouvement de fraternitéuniverselle alors que la crise de la Covid-19 risque plus que jamais de laisser pour compte des pans entiersde la population mondiale déjà meurtrie par unemondialisation inégalitaire.Pour le pape, seul un mouvement d'ensembleen faveur de la dignité de chaque personne pourra permettre un développement humain intégral. Le progrèstechnique et la croissance économique ne suffiront pasà assurer le bonheur des hommes.Tous frères, c'est ensemble que nous avons à pèlerinersur cette terre.

  • Ils vivent enchaînés : une vie à libérer les Nouv.

    Le Bénin reste largement imprégné de croyances animistes et de culte vaudou.
    Aussi la maladie mentale y est perçue comme le fruit d'une possession démoniaque, dangereuse pour tous.
    Objets de honte, de dégoût et de terreur, les malades mentaux sont pour la plupart mis au ban de la société et, pire, entravés aux arbres comme des bêtes sauvages, avec des chaînes.
    Un homme pourtant s'est levé il y a trente ans pour déplacer les montagnes de peur, de honte et de souffrance qui écrasent les plus meurtris d'entre les malades.
    Simple garagiste de formation, rien ne le prédestinait à cette existence. Une succession d'épreuves le conduisent au bord du suicide, la foi le retient au dernier moment, la certitude que Jésus guide sa vie fera le reste. Depuis trente ans, avec son association la Saint-Camille désormais active dans quatre pays, et à travers des conférences à travers le monde, il remue ciel et terre pour ces damnés vivants. En lisant le récit de sa vie, on ne peut s'empêcher de penser que l'on a croisé un véritable saint...

  • L'Église vénère d'une façon toute spéciale saint Joseph, gardien de la sainte famille. Avec confiance, nous pouvons nous en remettre à lui dans tous nos soucis de famille, de santé et de travail : il suffit de l'invoquer pour qu'il réponde avec puissance et fidélité.
    Simples prières, chapelet, neuvaines, ou invocations quotidiennes... sont rassemblés dans ce recueil qui vous accompagnera en toutes occasions et tous lieux.

    « Mon père bien-aimé, toute ma confiance est en vous. Puisque vous pouvez tout faire avec Jésus et Marie, montrez-moi que votre bonté est aussi grande que votre puissance. » Amen.
    Extrait de la prière quotidienne du pape François à saint Joseph.

  • L'ombre de la mort qui s'étend brutalement sur le monde a dissipé l'illusion que nous étions invulnérables et peut-être, grâce à la puissance de nos technologies, bientôt immortels...
    Comment relire cet événement ? Comme une leçon de vie.
    Médecin des corps et des âmes, Mgr Aupetit médite sur tout ce qui nourrit une espérance véritable et nous aide à apprivoiser la mort, celle des autres et la nôtre, dans une société désemparée.
    Au-delà d'un regard juste et apaisé sur une mort inéluctable, il ouvre un chemin pour choisir la vie au quotidien et reconquérir la paix de l'âme.

  • Pour mon banquier, mon curé, mon médecin, le sans-abri du quartier, cette dame qui me double dans la file d'attente, mon enfant qui fait la tête, pour mon ami malade, pour tenir mes engagements, ne pas jalouser mon voisin, face à une injustice flagrante, quand je n'arrive pas à dormir... dans les mille situations du quotidien, nous avons besoin d'une inspiration divine, un coup de pouce du ciel, une grâce toute spéciale pour bien faire et aimer de la manière la plus juste.
    C'est pour toutes ces situations et bien d'autres que le père Amar a composé ces courtes et salutaires prières. Un ouvrage à emporter partout et à consulter sans modération !

  • Après son brillant essai sur le « pari bénédictin », Rod Dreher développe une réflexion aussi puissante que féconde autour du soft totalitarisme occidental. Pas d'interdiction officielle d'opinion, pas de déploiement d'un État policier, mais l'émergence insidieuse d'une tyrannie douce qui, sous l'égide d'un credo progressiste, annihile tout esprit critique et paralyse jusqu'au plus indépendant des libres penseurs. Qu'est-ce que le soft totalitarisme ? Comment l'homme moderne en vient-il à renoncer à sa liberté d'expression et aux lumières du bon sens ? Pourquoi l'Occident est-il gagné par le novlangue et la réécriture de l'histoire ?
    C'est en s'appuyant sur les précieux témoignages d'anciens dissidents des régimes communistes que le penseur américain répond aux interrogations de notre époque. Incisif et lucide, il place le chrétien devant le vertige des temps d'aujourd'hui et de demain et l'appelle à la foi profonde, à la résistance familiale, à la soif de la vérité, seules à même de fissurer les fantasmes d'une époque qui nous infantilise et nous noie dans les paradis artificiels.
    Aiguillé par l'exigence de vérité, cet essai magistral nous donne les moyens de résister au mensonge qui ronge et liquéfie l'âme.

  • Croire ou ne pas croire ? Le monde ne cesse de poser la question, tendrement ou violemment.

    Cette Méthode simple pour commencer à croire est :
    - facile à lire.
    - aussi utile aux athées, aux agnostiques qu'aux croyants.
    - compatible avec l'histoire de chacun.
    - une réponse aux questions : « Pourquoi certains croient, doutent, cherchent ? ».
    - une voie pour grandir dans la foi.
    - une découverte de la vie intérieure et d'une nouvelle dimension.
    - un cadeau pour soi ou pour un proche.



    Le livre qu'attendent tous ceux qui veulent savoir comment entrer en contact avec Dieu.

  • Traitée de fraudeuse, accusée de mensonge et incriminée de plagiat et de dissimulation, l'attaque est violente et le procès uniquement à charge. Même si la vénérable Marthe n'a pas besoin d'être défendue là où elle est, dans la Lumière, Pierre Vignon, prêtre de la Drôme, prend la plume pour examiner ces allégations brutales.
    S'appuyant sur l'importante documentation qu'il a rassemblée depuis quarante ans, sur sa formation en théologie mystique, comme sur des faits et des témoignages dont beaucoup inconnus du public, il répond à ceux qui nient la réalité de son expérience spirituelle. Si toutes les questions posées par la vie et la personne de Marthe Robin n'ont pas encore de solution définitive et laissent la place aux travaux sérieux de futurs chercheurs, on en sait assez pour affirmer qu'elle est une authentique mystique catholique.
    Au-delà des attaques théoriques, la vénérable se révèle vulnérable, une femme fragile et pudique comme une violette des coteaux de la Galaure. Son immense rayonnement lui vient de ce qu'elle a trouvé l'Amour, celui de son Dieu et des autres, au profond de sa vie de souffrance.

  • Toute découverte authentique de Dieu est le miracle d'une rencontre.
    Convertie à l'âge de 20 ans, Alexia Vidot témoigne, en mêlant les voix des plus grands auteurs spirituels, de la merveilleuse délicatesse de Dieu envers l'homme.
    Et pour approcher - autant que faire se peut - l'oeuvre divine dans l'âme du converti, elle dresse le portrait spirituel de sept hommes et femmes du XXe siècle, qu'au moment favorable Dieu a séduits pour ne plus jamais les lâcher : la caricaturiste française Marcelle Gallois, le couple rwandais Daphrose et Cyprien Rugamba, la journaliste américaine Dorothy Day, l'aristocrate européen Alex-Ceslas Rzewuski, le jeune sbire du KGB Sergei Kourdakov, le médecin japonais Takashi Nagaï et le fondamentaliste romain Bruno Cornacchiola.
    Un livre fascinant et brûlant comme ces témoins de l'Amour.

  • Commencée comme un conte de fées par un mariage d'amour, la viede Charles et Zita de Habsbourg, derniers souverains d'Autriche etde Hongrie, devient tragédie : guerre, calomnies, trahisons, solitude,exil, mort prématurée de Charles... Pourtant, chez eux, aucune amertume,aucune critique. Bien au contraire, le pardon nourrit leur coeur.Quel est donc le secret de leur vie d'époux pour garder cette attitude humainement si difficile, voire impossible ? Ce livre dévoile ce mystère en parcourant leur vie de foi, de courage et d'abandon à la divine providence.Une vie d'oblation pour leurs peuples dont le sommet est l'offrandeultime de sa vie pour Charles. Offrande à laquelle s'associe pleinement, mais douloureusement, Zita.Une vie résumée par deux paroles de Charles : « Maintenant, nous devons nous aider mutuellement à aller au ciel », le matin de leur mariage,et « Je t'aime infiniment. Dans le coeur de Jésus, nous nous retrouverons »,quelques instants avant de remettre sa vie entre les mains du Père.Un exemple magnifique pour tous les couples en quête d'un cheminvers Dieu.

  • Islam et islamisme : frères ennemis ou frères siamois ? Nouv.

    L'islamisme constitue t-il une rupture avec l'islam comme cela est souvent défendu ou n'est-ce que le prolongement mécanique voire le bras armé de l'islam ?
    Avec la rigueur et la passion du professeur reconnu, Marie-Thérèse Urvoy montre combien, et de manière constante à travers l'histoire, le problème prend sa source au plus profond du Coran dans une tension permanente entre visée spirituelle et ambition d'emprise sur le monde.
    Sans détour l'auteur démontre qu'entre islamistes modérés et islamistes violents, il n'y a aucune différence d'intention mais seulement de moyens utilisés.
    L'enjeu est alors de savoir si l'Islam est en mesure de se réformer de manière à concilier son ordre inhérent avec les idéaux de ce temps. C'est là tout l'enjeu car sans remise en cause du dogme lui-même selon lequel le Coran est "la parole même de Dieu", il n'y aura pas d'évolution possible nous précise-t-elle avec lucidité et toute la sagesse de ses connaissances.

  • L'abominable assassinat de Samuel Paty pose, une fois encore, de manière particulièrement douloureuse, la question de « l'intégration » des populations d'origine étrangère, quand bien même sont-elles de nationalité française.

    Pour l'auteur de ce livre, la réponse républicaine n'est pas suffisante. La France ne se résume pas seulement à la seule République, « ses valeurs » et les illusions perdues de son contrat social. Il faut donner à aimer aux enfants de France, la richesse et la précision de sa langue, la profondeur de son histoire, la beauté patinée par les siècles de son patrimoine, seules à même d'ouvrir les intelligences mais aussi, et avant tout, les coeurs.

    C'est la seule voie possible et responsable pour casser l'engrenage de la violence répondant aux facilités des discours sur les valeurs républicaines, nous précise avec conviction et une remarquable clarté historique l'enseignant, qui a longtemps exercé en Zone d'éducation prioritaire.

    Il en appelle ainsi à une République plus soucieuse de trois exigences fondamentales : une démocratie à l'écoute du peuple, une véritable laïcité plus respectueuse des religions, et notamment de l'Église catholique et de la France, enfin, que la République doit faire aimer, plutôt que d'en susciter la détestation.

    Jean-François Chemain a fait définitivement siens ces propos de Simone Weil peu de temps avant sa mort, en 1943, en pleine occupation : « Il faut donner aux jeunes quelque chose à aimer, et ce quelque chose c'est la France. »

  • « Un homme dans ma situation ne saurait mentir oudissimuler. » Serge Abad-Gallardo est aujourd'hui atteintpar une affection incurable. Il livre le récit de sa vie, celuid'un jeune homme né dans une famille anticléricale, éloignéede Dieu, qui rêve de mener «une belle vie ». Son ambitiond'ascension sociale l'entraîne vers la franc-maçonnerie, véhicule commode et efficace. Il s'y investit, grimpe leséchelons, appartient aux Hauts Grades, devient Vénérable maître...Tout lui sourit !Et puis le doute s'instaure. La découverte de comportementsincohérents, de magouilles financières le révolte.La sécheresse d'un idéal désincarné et voué au succès d'une idéologie le trouble au plus profond de son âme... S'ensuivent la méfiance, la chute, l'exclusion d'un univers impitoyablepour ceux qui sortent du rang.Sa soif inassouvie trouve pourtant une source à laquelles'abreuver, Dieu... longtemps cherché, enfin rencontré.Ce cheminement spirituel que les dures épreuves, loin d'éteindre, vont couronner est raconté ici dans une ultime bataille pour la vérité, l'esprit enfin en paix.Serge Abad-Gallardo est un ancien haut fonctionnaire territorial quia passé plus de vingt ans au sein des loges maçonniques du Droit humain.Converti à la foi chrétienne en 2012, il témoigne de sa connaissance dumonde de la franc-maçonnerie à travers ses ouvrages et de nombreusesconférences.

  • La coiffe mortuaire conservée à Cahors, vénérée sous le nom de « Sainte Coiffe du Christ», est un témoin vivant de siècles de piété populaire chrétienne qui interpelle toujours les croyants et les non-croyants. Cet ouvrage retrace son histoire, comme celle des traditions populaires ainsi que l'état des dernières recherches scientifiques et culturelles à son endroit. Il explique les critères d'authenticité des reliques, comme la portée spirituelle de cet objet de vénération et le soin de la conservation du patrimoine chrétien.
    Le croisement des regards montre une fois de plus que le Verbe fait chair est entré en contact avec l'ensemble de la Création. La force et l'originalité de la Passion de Jésus, c'est qu'il n'esquive pas, il ne se dérobe pas, il choisit d'aimer jusqu'au bout, de souffrir jusqu'au bout, jusqu'à la mort, jusqu'à être lié de linges (cf. Jn 19,40). Parmi ces linges se trouve le pathil, coiffe se terminant par deux rubans à nouer sous le menton pour empêcher que la mâchoire du défunt ne se décroche. La cathédrale de Cahors, qui vient de fêter ses 900 ans, est fière de conserver ce témoignage sur le salut du monde.

  • « On voit la providence partout ou nulle part ! » Oui, mais alors comment discerner ce qui vient de Dieu et ce en quoi il n'est pour rien ? Comment distinguer les coïncidences fortuites de ces « clins-Dieu » que nous semblons parfois entrevoir ?
    Et si Dieu intervient dans notre vie, sommes-nous vraiment libres ? Peut-on coopérer à sa volonté sans être des marionnettes soumises à son bon vouloir ?
    Enfin, comment percevoir l'action de Dieu dans nos vies lorsque nous sommes dans l'épreuve ? Se pourrait-il qu'il nous ait oubliés ? Comment comprendre son silence ?
    Toutes ces questions, le chrétien ne cesse de se les poser lorsqu'il cherche les traces de Dieu dans sa vie. Que nous nous sentions seuls et abandonnés ou que nous ayons déjà expérimenté sa proximité, ce livre nous donne des critères sûrs pour appréhender la providence de Dieu dans notre vie. Nourri de son expérience, le père Pierre Aguila nous montre avec enthousiasme comment tisser une relation vivante et concrète avec celui qui nous a dit : « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde » (Mt 28,20).

  • Pourquoi Seigneur ? Dans les épreuves, la question hante le croyant. La réponse est bien souvent le silence de Dieu. Cela signifie-t-il pour autant son absence ? Ce livre est un témoignage, le chemin parcouru par un prêtre qui n'a pas toutes les réponses, mais qui est habité par l'Espérance. La parole de Dieu, les maîtres spirituels, les grands auteurs de notre littérature l'accompagnent. Mgr Chauvet chemine au pas du lecteur pour entrer dans l'attitude juste et spirituelle qui transforme l'épreuve. Au-delà des réponses rationnelles, il trace une voie pour que tout homme puisse retrouver la paix intérieure sans se laisser anéantir par la révolte. Saurons-nous entendre la parole de Dieu dans le silence intérieur d'un coeur qui écoute ?
    />

  • À moins d'être naïf ou aveugle, il convient de reconnaître que la cote d'amour de l'Église en France comme en de nombreux pays d'Europe est au plus bas. Discréditée par une façon d'être et de penser jugée moralisante et décalée, par les scandales qui la secouent, le tout attisé par les médias, elle n'a pas d'autre solution que de se reprendre. L'heure n'est-elle pas venue pour les chrétiens de se réapproprier l'Évangile et de faire rayonner la présence du Christ pour que nos contemporains le redécouvrent ?
    Ce livre est un manifeste qui revisite sans concession la vocation et la responsabilité de chaque chrétien, du pape jusqu'au plus simple des baptisés.
    Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine propose treize commandements à mettre en oeuvre de toute urgence pour que la réponse à l'interrogation du Christ : « Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » penche du bon côté. À chacun de mesurer ses idées et sa vie au soleil de ces treize appels qui veulent porter bonheur à l'Église !

  • Le pape François publie la lettre apostolique Patris corde le 8 décembre 2020.
    Il ouvre ainsi une « année saint Joseph », qui s'achèvera donc le 8 décembre 2021.
    En effet le 8 décembre 1870, voici 150 ans, le pape Pie IX a nommé saint Joseph « patron de l'Église universelle ».
    Nul mieux que lui ne peut nous apprendre à fréquenter Marie et Jésus, à les aimer, à les servir aussi par toute notre vie, dans nos tâches de la vie quotidienne vécues par amour de Dieu.
    Cette année saint Joseph peut nous servir d'apprentissage et nous aider à nous familiariser avec le saint patriarche.
    Commentaire de Mgr Dominique le Tourneau Suivi des textes des papes sur saint Joseph et des plus belles prières à saint Joseph.

empty