le fagot de ma mémoire le fagot de ma mémoire
le fagot de ma mémoire
le fagot de ma mémoire

le fagot de ma mémoire

À propos

Considéré comme l'un des penseurs importants de notre époque, Souleymane Bachir Diagne retrace dans cet ouvrage son parcours de jeune Sénégalais élevé dans la tradition d'un islam soufi et lettré, devenu philosophe et aujourd'hui professeur à l'université de Columbia. Une vie entre Saint-Louis-du-Sénégal, Ziguinchor, Dakar, Paris, Chicago, New York, lieux qui ont formé cet homme de trois continents, le rendant sensible aux richesses de chacune des cultures propres aux pays qui l'ont accueilli.

Souleymane Bachir Diagne - maintenant spécialiste de domaines aussi différents que la philosophie dans le monde islamique, l'histoire de la logique algébrique ou encore les philosophies africaines - présente les êtres qui ont été décisifs dans la construction de sa trajectoire intellectuelle. Il revient sur ses rencontres avec Louis Althusser et Jacques Derrida, ses maîtres rue d'Ulm, Jean-Toussaint Desanti, Léopold Sédar Senghor, Paulin Hountondji, Ngugi wa Thiong'o et d'autres qui l'ont fortement influencé. Le « fagot de mémoire » de cet homme qui vit entre différentes langues et cultures, chantre d'un universel de traduction, partisan d'un islam des Lumières, nous propose ici une stimulante réflexion sur notre monde qui offre tant de passerelles.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782848767703

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Souleymane Bachir Diagne

Philosophe sénégalais, Souleymane Bachir Diagneest né en 1955 à Saint- Louis. Normalien et agrégé de philosophie, il est actuellement professeur à l'Université de Columbia (New York). Il est l'auteur de livres consacrés à l'histoire de la logique et de la philosophie, à l'islam, aux sociétés et cultures africaines, à la pensée de Muhammad Iqbal, de Senghor et de Bergson.
En 2011, il a reçu le prix Édouard Glissant pour l'ensemble de son oeuvre. Son urgence philosophique est de développer une pensée du monde et du vivre ensemble.

empty